lundi 30 novembre 2009

4MTL aime M pour Montréal en video

.
La 4éme édition de M pour Montréal se tenait du 19 au 21 novembre; 4MTL y était !

Le concept de base est simple. C’est du speed-dating adapté à L’industrie musicale. Des shows d’une demi-heure qui s’enchaînent devant un public critique avec entre autre;

Marie-Pierre Arthur, La Patère Rose, OrangeOrange, Xavier Caféïne, Malajube et Dj Champion. Bon Vidéo !!

4MTL aime M pour Montréal from Geoffroy Hays on Vimeo.


samedi 28 novembre 2009

La bombe de la soirée


Brian Borcherdt et Amylie précédaient en prestations la pétillante Marie-Pierre Arthur à la Maison des arts de Laval le 27 novembre dernier. (...)

Finalement, la bombe de la soirée a fait son apparition sous des tonnerres d'applaudissement, une ovation avant même la première pièce entamée, soit, l'éclatante Marie-Pierre Arthur.

Dire qu'il y a environ un an, on la connaissait à peine de sa personne (alors qu'elle avait été auparavant choriste pour bien des gens) et qu'elle distribuait elle-même de la publicité pour télécharger gratuitement son premier single, tout en performant seule à la guitare en première partie d'Ariane Moffatt tout en l'accompagnant comme musicienne-choriste.

Beaucoup de chemin a été entamé pour l'artiste au grand talent et on regrette énormément que le trophée de la révélation de l'année lui ait échappé.

Effectivement, accompagnée de trois autres musiciens avec qui elle laisse dégager une complicité envieuse, on aura rarement vu une artiste autant à l'aise et décontractée sur scène, évoquant beaucoup sa ressemblance avec Ariane Moffat.

Impeccable, Marie-Pierre Arthur a interprété avec force les grandes pièces de son album en ne manquant pas de s'envoler dans quelques folies assumées et plusieurs improvisations du moment fort agréables.

Elle n'a pas manquée de détonner en reprenant quelques chansons ne lui appartenant pas (en plus de l'extraordinaire reprise de Qui sait de Daniel Lavoie, on note Cleveland utilisée pour présenter ses musiciens).

Fort en moment marquant, Marie-Pierre Arthur et sa bande évoquaient les spectacles en plein air des festivals d'été en ne manquant pas d'inviter subtilement le public à l'accompagner.

Beaucoup de bons moments comme les très solides Elle et Pourquoi, mais également Droit devant, la planante Ma tête à off, sans mémoire ou même l'incroyable Le vent m'appelle par mon prénom accompagné d'une introduction pétaradante.

Échappant à quelques conventions, ses plus grands succès n'ont pas été gardés pour la toute fin, alors qu'elle a préférée débuter le rappeler par une savoureuse reprise de Neil Young (Are you ready for the country) de quoi donner envie à toute la salle de se lever, pour finalement nous laisser sous la totale contemplation (comme sur l'album) avec Pas le courage.

Extrait de l'article de Jimmy Chartrand, Trois saisons en pleine évolution à la Maison des Arts de Laval", Voir.Ca, le 28 novembre 2009

vendredi 27 novembre 2009

Marie-Pierre Arthur en BangBangOTest

.
Comme ce premier « single» — « Pourquoi?» — a suscité bien des questions (Pourquoi qui? Pourquoi quoi? C’est pas c’te fille qui a collaboré avec la moitié des bands de Montréal?!), BangBang a invité Marie-Pierre Arthur a offrir quelques réponses. Quelques jours avant sa rentrée montréalaise, la belle a bien voulu aller droit devant en se prêtant au jeu.

Quel est ton fond d’écran?
Une photo pas très belle de Joseph Marchand (mon ami guitariste).


Sur quoi ou qui rêves-tu de tirer?
Ben voyons, j’ne peux pas dire ça icitte!

Quel est pour toi le comble du wannabeisme?
Tout ceux qui namedrop… y’a rien qui m’énerve plus!

Quel est ton pire souvenir en tournée?
Le moment où je suis partie en tournée avec mon ex (c’était un ex tout frais… ouache!!!)


Quel est le signe incontestable que tu dois arrêter de boire?
En général, ça concorde avec le temps où je rentre d’une tournée. Ce n’est pas un signe, mais il est souvent grand temps de prendre un petit break!


Qu’est-ce qu’on peut créer à partir de rien?
Pfff … rien! Vous ne me poignerez pas à philosopher là dessus, certain!


Quelle est la différence entre un(e) groupie et un(e) fan?
Un groupie, ça veut être intéressant et un fan c’est intéressé.


Quel est ton juron favori?
Câlisse!


Bono, Stevie Wonder ou Sid Vicious ?
Stevie! Il donne le gout de faire le ménage en plus!


Qu’est-ce qui ne méritait pas de disparaître?
Ben des espèces.


Qui a tort?
Ceux qui veulent avoir raison?


Qui a raison?
Ceux qui font.


Le Québec c’est (…)?
Chez nous.


Le Canada c’est (…)?
Grand.


Au pawnshop, tu apportes (…)?
Je n’y vais pas!


Ta carrière manquée?
Ostéopathe ou camionneuse!

Tu ne zappes pas pendant (…) ?
Les pauses publicitaires. Je préfère attendre sagement mon programme!


Tu as peur de mourir avant (…)?
D’entrevoir de l’espoir pour la planète.


1 + 1 = ?
…c’est plate!

Sur ta tombe, on devrait écrire (…)?
Bonne chance la suite et ben du temps à perdre!


En concert le 27 novembre à la Maison des arts (Salle André Mathieu) de Laval avec Amylie et le 9 décembre au National en compagnie d’Avec Pas d’Casque.

myspace.com/mariepierrearthur

Article d'André Péloquin, Bangbang, le 26 novembre 2009,Photo: Pascale Boislard

jeudi 26 novembre 2009

Sophie aime la musique : Droit Devant

.


Sur le blog de Sophie :


C'est dans la cadre du festival M pour Montréal que j'ai pu voir Marie-Pierre Arthur, pour la première fois, sur scène. Elle a offert une courte prestation de 30 minutes samedi dernier au Café Campus de Montréal, vers 15h30.

Franchement cette fille là dégage quelque chose de franc et de tout à fait charmant. Je compte bien la revoir en spectacle, question d'avoir droit à plus de 30 minutes...

J'aime bien ce clip, surtout l'introduction. J'aime le look de Marie-Pierre (ce doit être la casquette), le gros gobelet qu'elle tient, la suspension qui la fait rebondir et le tambourin qu'elle reproduit sur le volant. Des fois ça m'en prend pas plus que ça.

Musicalement c'est définitivement l'intermède au piano en cours de route... woah.

Article publié le mercredi 25 novembre 2009

lundi 23 novembre 2009

Obnubilé par l’envoûtante Marie-Pierre Arthur

.


On monta à l’étage au Café Campus pour se faire obnubiler par l’envoûtante Marie-Pierre Arthur. Ben oui, la découverte / révélation de l’année de nombreux journalistes et chroniqueurs culturels ne m’avait pas encore conquis, n’ayant été précédemment que peu exposé à la musique de cette intriguante petite dame dont on parle tant depuis maintenant un bon moment. Le choc n’a été que plus brutal. Ouch. J’en ai encore des frissons. Sérieux. Ça n’arrive pas souvent. J’en ai d’ailleurs en moment, alors que j’écoute la pièce ‘Entre Nous’, sur son excellent premier album, que j’ai acheté sur place instantanément.

Accompagnée d’un claviériste, d’un guitariste et d’un batteur, la chanteuse (qui alternait entre une guitare et une basse Beatles-esque) a mis en un tournemain la foule énergique et tout-de-même-populeuse-foule-pour-un-samedi-après-midi dans sa petite poche d’en arrière. De la putain de bien foutue chanson folk (on pense à Feist), qui se la joue parfois country mais aussi très rock, se mariant admirablement bien à ce que font ses talentueux potes collabos – notamment, les gars de ‘Karkwatson’ et Galaxie 500. Arborant son plus beau sourire (plus contagieux que la H1N1 mais en pas mal moins dangereux, rendant seulement heureux), la charmante demoiselle prenait visiblement son pied à nous faire tripper, durant cette excellente bien que réellement trop courte demi-heure. Un vrai de vrai teaser. On en aurait pris des heures. On se reprendra à notre prochain rancart, le 9 décembre au National (yé!).

Extrait de l'article "M pour Mesdemoiselles Musiciennes (+ les prouesses de Priestess) de Krisfof G., Bangbang, publié le 23 novembre 2009

dimanche 22 novembre 2009

Marie-Pierre Arthur grande découverte des Inrocks

.
On y est : M Pour Montréal, jour 3

Troisième et dernier soir pour le festival M Pour Montréal, et pour ne pas changer, quelques grandes découvertes. Mais c'est cette fois dans la très vitale et inventive scène francophone que l'on est allé faire battre nos coeurs.

(...) C’est bien ici, dans le cœur de la scène franco montréalaise, que le cœur battra le plus fort pour trois et demi des plus agréables mais puissantes claques du festival. Et c’est, surtout, ici que la musique se fait la plus novatrice, la plus génétiquement modifiée, la moins clonée, la moins cadrée dans le carcan castrateur de l’indie music : c’est bien dans le Montréal francophone que les choses se réinventent, et c’est bien ici qu’on trouvera le plus d’inspiration pour les bonheurs à venir. (...)

La troisième claque, la plus forte sans doute, s’appelle Marie-Pierre Arthur. Une grande, déjà. Musicienne accomplie, la Gaspésienne a joué pour beaucoup de monde, a roulé sa bosse dans de nombreuse formations, est longtemps restée dans des ombres pourtant plus petites qu’elle. Elle a fini par aller chercher elle-même et pour elle-même, la lumière : c’est un plein soleil, radieux et magnifique, qu’elle a trouvé en se lançant sous sa propre belle étoile.

Forte tête et songwriter exceptionnelle, Marie-Pierre Arthur sait aussi s’entourer. Elle est une proche de Karkwa et de Patrick Watson, de la crème de la crème, donc, et ça s’entend : aussi caressants qu’accrocheurs, complexes mais évidents, ses compositions rock, folk, légèrement country parfois, tout à la fois souvent sont de grandes petites merveilles d’atmosphères changeantes, de vents variables, de ruptures imprévisibles, d’orages instantanés après des calmes envoûtants.

Radiohead, parfois, n’est pas loin ; Radiohead, parfois, pourrait en trembler. En architecture, on a parlé pour les gratte-ciel de "style international" : si elle chante en Français, si on pourrait parier et lui promettre un bel avenir en France, on est aussi convaincu que la Québécoise pourrait trouver la gloire un peu partout dans le monde. Car les cieux qu’elle touche, avec grâce et élégance, sont les mêmes partout dans le monde.

Extrait de l'article de Thomas Burgel, Les Inrocks, Le 22 novembre 2009

vendredi 20 novembre 2009

la superbe Marie-Pierre Arthur à Vancouver par Yann Perreau


Photo: Alex McMahon

Yann Perreau
nous raconte son voyage à Vancouver pour aller présenter un spectacle dans le cadre du festival Coup de Coeur Francophone. Extraits :

Déjà trois semaines qu'on m'a remis le Félix de l'auteur compositeur de l'année. Bien des vagues depuis; une des raisons pourquoi j'ai choisi de ne pas écrire pendant ce tourbillon. Préférais me tenir à l'écart un peu et profiter de ma bulle! (...)

Show coup de poing

Arrivés à la salle, nous avons pu voir une bonne partie du concert de la superbe Marie-Pierre Arthur qui jouait avant nous, accompagnée de ses excellents musiciens. La foule ravie, la magie installée, nous avons pris le relais vers les 21h30. Après notre dernier rappel, le Waterfront theatre tremblait, comme si un coup de foudre était tombé sur la bâtisse, eh non... C'était une autre bonne soirée, proposée par le toujours battant Coup de Coeur Francophone.

Extrait de l'article de Yann Perreau pour Cyberpresse

jeudi 19 novembre 2009

M pour Montréal : M pour Mondial

.
Faire du bruit, c'est bien. En faire devant un parterre d'influents acteurs de l'industrie de la musique mondiale, c'est encore mieux. Pour sa 4e présentation, l'événement-vitrine M pour Montréal propose une riche sélection d'artistes d'ici (et d'ailleurs, un peu), tous affamés de reconnaissance internationale.

La cuvée 2009 est faste. Des noms: Final Flash, Marie-Pierre Arthur, Miracle Fortress, Elisapie Isaac, Silly Kissers, Malajube, Géraldine, Parlovr. Se joignent à eux quelques formations canadiennes, comme DD/MM/YYYY et, surtout, Fucked Up, récent lauréat du prix Polaris. «On a commencé l'an dernier à inviter des groupes de Toronto, par exemple, commente Nasra. Car, à ce rythme, je me demande si la production québécoise sera assez soutenue pour pouvoir organiser un tel événement chaque année.»

Extraits de l'article de Philippe Renaud, collaboration spéciale, La Presse, Publié le 19 novembre 2009

Marie-Pierre Arthur : demandez le programme

MARIE-PIERRE ARTHUR

19/11/09 Salaberry-de-Valleyfield, QC // Cabaret d’Albert
21/11/09 Montréal, QC // Café Campus (M Pour Montréal)
21/11/09 St-Eustache, QC // Centre d’Art La Petite Église
27/11/09 Laval, QC // Maison des Arts de Laval
09/12/09 Montréal, QC // Le National (Rentrée Montréalaise)
20/01/10 Sudbury, ON // Little Montreal
21/01/10 Ville-Marie, QC // Théâtre du Rift
22/01/10 La Sarre, QC // Bistro La Maîtresse
23/01/10 Val d’Or, QC // Salle Félix Leclerc
27/01/10 Alma, QC // Boîte à Bleuets
28/01/10 Dolbeau-Mistassini, QC // Note Café
29/01/10 St-Félicien, QC // Cégep St-Félicien
30/01/10 Jonquière, QC // Café Théâtre Côté Cour
18/02/10 Trois-Rivières, QC // Maison de la Culture de Trois-Rivières
19/02/10 Aylmer, ON // Cabaret La Basoche
26/02/10 Ste-Thérèse, QC // Église Sacré Coeur
05/03/10 L’Assomption, QC // Boîte à chansons
06/03/10 St-Sauveur, QC // Café de la Gare
08/03/10 Montréal, QC // Chez Baptiste (Avenue Mont-Royal)
18/03/10 Sorel-Tracy, QC // Marine Cabaret
19/03/10 St-Hilaire, QC // Art Station
25/03/10 Saint-Jean-sur-Richelieu, QC // Cabaret Théâtre du Vieux St-Jean
26/03/10 Terrebonne, QC // Théâtre du Vieux (Salle du Moulinet)
02/04/10 Sherbrooke, QC // Théâtre Granada

mercredi 18 novembre 2009

Sur un ton de confidence avec Marie-Pierre Arthur

.

Marie-Pierre Arthur. (Photo: Martin Alarie)

Après avoir officié comme bassiste pour nombre d'artistes, d'Ariane Moffatt à Stefie Shock, Marie-Pierre Arthur assume maintenant une carrière solo, dont le premier fleuron est un album éponyme, lancé en mars 2009.

Ton de confidence, sujets intimes, musique très folk et planante, Marie-Pierre Arthur a réussi à se démarquer dans son premier opus. Pour l'occasion, elle a fait appel à une autre chanteuse qui fait beaucoup parler d'elle, Gaële. Si Marie-Pierre la Gaspésienne touche à tout ce qui sonne, Gaële s'est chargé du gros de l'écriture.

«Mes chansons sont très à l'image de notre amitié qui dure depuis nos études en musique au cégep Saint-Laurent, il y a une dizaine d'années. On ne se cache rien, on partage les histoires de nos amis communs. J'ai amené les sujets et Gaële a trouvé les mots pour le dire», de raconter Marie-Pierre Arthur.

Belle diversité

Dès le premier extrait, Pourquoi, le ton était donné. Sur un propos empreint de mille doutes sur son destin d'artiste, sur son engagement concret en tant que chanteuse solo, la musicienne plaque un air enjoué.

«Ça s'est fait tout seul, inconsciemment. Alors qu'avec le deuxième extrait, Droit devant, nous sommes ailleurs, dans la légèreté de l'être, qui se laisse avancer avec confiance et passion dans ce qu'il aime», souligne celle qui a aussi repris Qui sait, de Daniel Lavoie.

«Il y a une couple d'années, avec des amis, nous avions créé un groupe, Marie et les marchands d'armes; nous nous amusions à jouer des reprises, avec le défi de les chambouler. J'ai réécouté Qui sait qui m'a charmé à nouveau. J'ai été incapable de m'en séparer.»

Le bien du pays

Autre belle surprise de l'album: Le vent m'appelle par mon prénom, de Louis-Jean Cormier et Michel Rivard. Une pièce que le tandem a composée en une semaine lors d'un Festival de la Petite-Vallée. Les créateurs avaient alors choisi Marie-Pierre Arthur pour l'interpréter.

«Petite-Vallée, c'est mon coin de Gaspésie. Le titre et les mots de la chanson décrivent parfaitement mon sentiment quand j'y retourne une à deux fois par an. Les bâtiments me reconnaissent et je les reconnais. J'ai jamais voulu laisser tomber cette chanson!»

Sur scène, Marie-Pierre Arthur et sa basse seront accompagnées de trois autres musiciens, le claviériste Denis Faucher, le guitariste Guillaume Doiron et le percussionniste José Major.

Marie-Pierre Arthur et Amylie seront en spectacle en programme double le 27 novembre, à 20h, à la Maison des arts de Laval (1395, boul. de la Concorde Ouest). Information: 450 667-2040.

Article de Benoit LeBlanc, Courrier Laval, mis en ligne le 18 novembre 2009

mardi 17 novembre 2009

Marie-Pierre Arthur dans les Inrocks !

.
M Pour Montréal : dix chouchous en sons et vidéos


Avant les comptes-rendus quotidien du festival montréalais de jeunes pousses du cru, petite sélection, en sons et vidéos, de nos dix pré-chouchous, extraits d'une programmation plus riche que jamais. Et déjà une conclusion : au Québec, le temps est au beau fixe. (...)

Marie-Pierre Arthur

Chansons rondelettes et airs caressants, paroles à déguster et mélodies à rêver la tête en l’air, production pointilliste et voix acrobate, Marie-Pierre Arthur est sans doute, tout le monde l’affirme au Québec, l’une des têtes à suivre de plus près ces tous prochains mois. Et l’une des têtes d’affiche les plus évidentes de M Pour Montréal.


Marie-Pierre Arthur: Droit devant from Bonsound on Vimeo.

Marie-Pierre Arthur sur Itunes : quelques commentaires

.
Merveilleuse! by sy19

Marie-Pierre Arthur est une vraie artiste, je l'adore!

Meilleur album francophone de l'année! by justin007

Une très belle surprise, à écouter absolument!

Epoustouflant by mounts

Marie-pierre arthur sais nous transporter parfaitement dans son monde tout au long de l'album, sans nous faire oublier une note. Marie-pierre arthur et son album eponyme, est un incontournable de la musique francophone cette année, et le restera longtemps...

Marie-Pierre Arthur au National le 9 décembre 2009 pour sa rentrée montréalaise

.
C’est le 9 décembre prochain que Marie-Pierre Arthur (http://mariepierrearthur.com) effectuera sa rentrée montréalaise au National avec en première partie Avec pas d'casque.

Après avoir lancé son premier album éponyme en mars dernier sur étiquette Bonsound Records (http://www.bonsoundrecords.com) , et après avoir été en nomination au prix Écho de la SOCAN ainsi qu'au Gala de l’ADISQ 2009 dans les catégories Album folk contemporain de l’année, révélation de l’année et chanson populaire de l’année avec la pièce Pourquoi, Marie-Pierre Arthur foulera les planches du National afin de présenter au public les douces chansons de son premier opus, encensé unanimement par la critique.

Cliquez ici! http://vimeo.com/6629582

Réalisé au côté de François Lafontaine et Louis-Jean Cormier (Karkwa), Marie-Pierre Arthur s’est en grande partie inspirée de ses souvenirs personnels pour écrire et composer son premier album solo. Rythmées et douces à la fois, c’est sur une toile féminine et poétique que ses chansons se dessinent. Les différentes intonations de sa voix aérienne et touchante s’accrochent aux mélodies des instruments qui l’entourent. Piano, guitare acoustique, égoïne, violon, percussions et choeur vocal s’unissent pour créer un folk empreint de résonances country originales et actuelles. Entourée sur scène d’Olivier Langevin (Mara Tremblay, Vincent Vallières), Joseph Marchand (Ariane Moffatt, Stéphanie Lapointe) J. Major et Denis Faucher (tous deux au sein de la formation Villa Borghese), Marie-Pierre Arthur explore un univers musical intimiste.

Information:
9 décembre 2009
Première partie: Avec pas d'casque
Montréal, QC // National @ 20h00
Adresse : 1220 rue Sainte-Catherine Est

Prix : pré-vente – 15$ + frais | porte – 18$ + frais
Billets : 514-845-2014 ou Admission

Publié par Patrick White le 17 novembre, 2009 sur son blog

vendredi 13 novembre 2009

Métro au 7e Ciel

.
Marie-Pierre Arthur en show


Depuis qu’elle a lancé son excellent premier album éponyme en mars, Marie-Pierre Arthur se promène un peu partout pour roder le spectacle qu’elle présentera à Montréal, le 9 décembre, au National. Après l’avoir vue sur scène le week-end dernier à Lavaltrie (au sympathique café culturel Le chasse-galarie), on peut dire qu’elle est bien partie. Sur les planches, la jeune femme dégage une rare assuran­ce pour une chanteuse qui en est à son premier disque. Sous les projecteurs, Madame Arthur comme un poisson dans l’eau, ce qui fait plaisir à voir et à entendre!

(Geneviève Vézina-Montplaisir) le 13 novembre 2009

jeudi 12 novembre 2009

Pourquoi acoustique

.
Une petite archive d'avril 2009

Kid reçoit Marie-Pierre Arthur en entrevue dans les studios d'énergie 98.9 à Québec. Prestation acoustique de la pièce "Pourquoi".


À écouter Marie-Pierre Arthur

.
Le premier disque de Marie-Pierre Arthur, paru en mars dernier, est assurément un de mes deux ou trois albums favoris de 2009. On y trouve des chansons folk-pop irrésistibles, avec des touches de rock planant rappelant celui de Karkwa et Patrick Watson (d'ailleurs des proches collaborateurs de la musicienne), ainsi que des textes qui touchent droit au but et des mélodies qui ne nous quittent plus. Qui plus est, peu de spectacles m'ont réjoui autant cette année que celui que l'ex-bassiste d'Ariane Moffatt a donné cet été dans un Zénob archibondé, où son enthousiasme et son charisme ont conquis tout le monde. Bref, vous ne voulez pas manquer le retour de Marie-Pierre Arthur à Trois-Rivières, ce mardi 17 novembre à 21h, au Gambrinus.

Marie-Pierre Arthur
Chanson · Rock · Pop · Chanson pop
Mardi 17 nov 2009 à 21h
Gambrinus
3160, boul. des Forges, Trois-Rivières · (819) 691-3371

Article de Kevin Laforest, Voir.ca , le 12 novembre 2009


mardi 10 novembre 2009

Inedits Pour un soir seulement

.


Pour un soir seulement à Espace musique

Diffusée à ARTV, Pour un soir seulement consiste en une série de rencontres et de jumelages, tournés chaque année à Winnipeg durant le Festival du voyageur.

Michel Rivard en est l’animateur-musicien. Il assiste aux répétitions de ces rencontres entre artistes, leur pose des questions questions à ceux-ci et regarde comment la répétition se déroule.

Espace musique a proposé des extraits inédits de l’émission musicale télé. Michel Rivard et Marie-Christine Trottier ont présenté des rencontres musicales entre Alexandre Désilet et Caracol, Luce Dufault et Coral Egan, Kodiak et The National Parcs, Cœur de pirate et Catherine Durand, Andrea Lindsay et Amélie Lefebvre, Les charbonniers de l'enfer et Galant tu perds ton temps, The Weakerthans et El Motor, Mara Tremblay et Marie-Pierre Arthur, Beast et Fred Fortin, Catherine Major et Zachary Richard, et Corneille et Michel Rivard.

Écoutez l’émission »»»

Hyperlien: Le site de Pour un soir seulement

samedi 7 novembre 2009

Guide culturel

.
Marie-Stone

Elle n’a pas gagné le Félix de révélation de l’année mais on décerne notre coup de cœur de la semaine, avec quelque peu de retard mais bon, à Marie-Pierre Arthur et son album éponyme. Cette magicienne de la pop aérienne à la fois hypnotique et entrainante mâtinée de folk et de country qui n’a pas fini de nous faire planer. On aime.

Extrait du blog de Claude André

Marie-Pierre Arthur sur le tapis rouge

.
Sur le site de Flash Québec : Gala de l'ADISQ 2009: Tapis Rouge

photos par Matthieu Bichat et Patrick Lamarche

Le 1er novembre dernier, avait lieu le 31ème Gala de l'ADISQ, au Théâtre St-Denis de Montréal. Ce gala récompense les artisans de l'industrie musicale du Québec. Voici pour vous en exclusivité les images des artistes qui ont foulé le Tapis rouge précédent la tenue de ce grand Gala annuel.

A voir la photo de Marie-Pierre sur le tapis rouge ici

lundi 2 novembre 2009

Abitibi or not to be

.
Voir en deuxième partie de la video Marie-Pierre et sa gang (avec François en invité spécial ) sur un bateau et dans la nature, degustez :-) merci Nat

Fme Jour 4 (version courte) from Nathanaël Le Scouarnec on Vimeo.

Albin de la Simone "J'ai changé"

.
"J'ai changé"

Albin de la Simone invité en sept 09 par Stéphanie Lapointe à l'émission Studio 12, sur Radio Canada (TV).

Joseph Marchand (guitare), François Lafontaine (piano), Marie-Pierre Arthur (Contrebasse), Émilie Laforest (voix) et le quatuor des MOTR.


J'ai changé
par albindelasimone

merci à Sam pour le lien :-)

dimanche 1 novembre 2009

Sur le vif

.
Sur le site de MusiquePlus un petit souvenir ici de la dernière rentrée Montréalaise de Marie-Pierre avec un public remarquable aux commentaires... remarquables ;-)